L'Arrivée des decks "Défausse" dans la méta Opus 3

Publié le par Hillslion

Bien qu'en réalité certaines cartes étaient déjà présentes avant l'Opus 3, elles ne suffisaient pas à pouvoir dire qu'elles intégraient la méta en tant que "deck défausse" suite à un nombre clairement insuffisant de cartes pour être joué pleinement.
Spécialité du deck glace, faire défausser des cartes à votre adversaire peut s'avérer intéressant à bien des points de vue, que l'on répartira actuellement en quatre catégories : empêcher les réponses adverses, diminuer les ressources adverses, faire entrer en jeu des Avants grâce à la défausse et déclencher des effets grâce à la défausse.

Voici la liste des cartes qu'il est possible d'intégrer à votre jeu dans l'optique d'un deck axé défausse, dans l'élément glace.
La liste ci-dessous ne recense que les cartes glace qui peuvent être intéressantes en gardant la défausse en tête, cela ne signifie pas que vous devez toutes les mettre ou ne mettre que ça, bien évidemment. Seules quelques cartes forceront réellement et directement l'adversaire à se défausser, elles sont donc naturellement à privilégier.
 
Argath 1-033C
Barde 1-036C
Kuja 1-037H
Squall 1-042R
Sephiroth 1-044R
Nooj 1-051R
Hades 1-052R
Champion Imaginaire 2-029C
Shelke 2-035H
Faucheur Capricieux 2-039C
Kazusa 3-026C
Edward 3-029R
Génésis 3-033L
Qun'mi du tigre blanc 3-045R  (dans une moindre mesure)

Quant aux cartes qui peuvent tirer parti d'une absence de cartes dans la main de votre adversaire, je citerais les suivantes de façon non exhaustive à titre d'exemple :

Leon 1-060H ou Chaos l'Intemporel 3-071H
Cid Aulstyne 3-036H
Djidane 3-056H (carte intéressante d'ailleurs dans l'optique de défausse, mais d'élément vent)

Ces exemples vont montreront trois types de possibilités que vous pouvez obtenir en faisant défausser des cartes à votre adversaire : pouvoir jouer une carte sans craindre l'effet négatif qu'elle contient, pouvoir utiliser un effet qui ne marche que lorsque la main adverse est vide, ou bénéficier d'un bonus lorsque la main adverse est vide.
Ainsi, non seulement vous privez votre adversaire de réponses potentielles (ou vous le forcez à les utiliser quand ça vous arrange vous), mais vous pouvez également renforcer votre propre jeu en le faisant.

Attention toutefois : N'oubliez pas que lorsque vous mettez sur la pile un effet demandant la défausse de votre adversaire, cet effet ne s'active donc pas tout de suite et votre adversaire peut encore jouer normalement les cartes de sa main, s'il en a la possibilité, pour activer une compétence ou une invocation.

Si ce type de deck vous intéresse, sachez que vous n'êtes pas forcément obligé de l'intégrer pleinement à votre deck pour qu'il ne soit déjà efficace. Vous avez la possibilité de le jouer mono-glace bien sûr, mais sous forme de deck hybride, cela peut déjà bien marcher également si vous planifiez bien votre deck en conséquence.
Les possibilités sont multiples et non restreintes actuellement. Tout type de deck est devenu possible et viable depuis l'opus 3, c'est donc à vous de créer un deck qui vous permette le plus de choses que possible. Testez et voyez ce que vous préférez comme association.

L'Arrivée des decks "Défausse" dans la méta Opus 3

Commenter cet article